Categories
Uncategorized

2016

Voilà une nouvelle année vient de finir et une vient de commencer. Aussi loins que je me souvienne, j’ai toujours passé nouvel an avec des personnes que j’aimais ou qui m’importaient. Et j’ai toujours pensé que ça ne changeait rien, qu’on pouvait tout aussi bien passer nouvel an tout seul. Et bienc’est  à moitié vrai je dirai. Ce petit côté atypique de passer nouvel an à la plage dans un coins paumé de la Colombie ne remplace pas la présence de famille ou amis. Il y a bien un ou deux backpackers avec qui on à sympathisé mais sans vraiment plus. Du coup on se retrouve assez vite face à la mer avec une bière à la main à se demander ce que font les gens qu’on aime. Bon la réponse est assez simple; ils dorment probablement vu l’heure et le décalage horaire. 

Sinon pour cette dernière journée, il m’a semblé plutôt adapté une descente de la rivière en chambre à air. Tout seul. Enfin d’abord une moto m’emmène moi et ma chambre à air sur un chemin pourri jusqu’à un endroit où la moto ne peu plus aller. Puis, en Flip Flop avec cette chambre à air dans la main je me retrouve à marcher 30mimutes dans la jungle jusqu’à trouver le début de la rivière. Le débit est très très petit. Ça va donc lentement. Très lentement. Mais bon ça permet de chiller grave comme disent les jeunes. Après 2 heures et quelques j’arrive enfin à la mer.